• Home   /  
  • Archive by category "1"

Joueuse De Go Critique Essay

Critique de Béton1p3 (, Inscrit le 1 février 2017, 48 ans) - 1 février 2017

Je n'ai pas lu dans les commentaires (je n'ai pas tout lu certes) que l'auteur a voulu écrire comme on joue au go: chacun joue à son tour. Dans le livre chacun est le narrateur d'un chapitre en alternance. Dans le jeu de go il faut deviner l’intention de l'autre pour pouvoir déjouer son plan. Le passage où elle invite son partenaire dans la forêt pour qu'il veille sur son sommeil, est pour moi révélateur: Il imagine qu'elle cherche à le séduire mais elle est tournée dans sa souffrance. Finalement elle le mène sur une fausse piste. Chacun joue son jeu en fonction de ce qui est objectif sur le Go-ban mais aussi en fonction de ce que l'on ressent de son adversaire, et ses émotions du jour. Ici aussi deux styles de jeu s'affrontent, chinois et japonais. La description de la pose de la première pierre de la chinoise est intéressante à analyser: en attaque directe, au corps à corps si l'on peut dire. Ce n'est pas ainsi qu'on joue conventionnellement. Elle déstabilise l’adversaire d'entrée de jeu en se mettant elle-même en position de perte de territoire. Lui, joue les formes harmonieuses, elle, les volutes et les méandres. Elle lit la psychologie de son adversaire dans sa façon de jouer, elle le redoute, le maintient à distance et l'estime tout à la fois. Dans le jeu même se lit ce qui se passe dans ce moment de l'histoire. La naissance, l'amour, la mort, la trahison, le supplice, la folie, le questionnement métaphysique ici très marqué par le taoïsme et bouddhisme, le combat, le respect, l'amitié, les rêves perdus, la lucidité, le rêve, l’espoir, le mensonge et la vérité, le temps.
Il me semble qu'il y a beaucoup à dire sur ce lien jeu de go / récit.
Je trouve ce livre magnifiquement écrit, très cru pourtant, autant dans les descriptions érotiques que guerrières, cet avortement qui n'en finit pas, ce lien étrange qu'elle entretient avec tout ceux qui l'approchent.
Finalement éprouvant et fascinant comme une partie de Go.


Shan Sa ( pseudonyme signifiant bruissement de vent dans la montagne ) voit le jour en 1972 . D'origine Chinoise , elle décidera de renaitre en France comme elle le dit si bien , les évenements de Tian An Men l'ayant poussé à l'éxil en 1990 . C'est La Joueuse de Go , troisieme roman de cette jeune auteure multifacette , qui la révelera véritablement en décrochant le prix goncourt des lycéens en 2001 .

Années 1930 , Mandchourie , la guerre sino-japonaise fait rage .
A ma droite , une jeune chinoise ( dont on taira le nom , ce dernier , tristement révélateur , n'étant dévoilé qu'à la toute fin ) qui possede l'insouciance et la fraicheur de ses 16 ans . Son univers immédiat se résume à d'innombrables parties de Go qu'elle remporte inlassablement , Place des Mille Vents , sa réputation de redoutable joueuse n'étant plus à établir .
A ma gauche , un Lieutenant de l'armée Japonaise froid et distant pétri de rites séculaires , élevé dans le respect des traditions familiales et l'honneur de la mere patrie .
De ces deux univers antagonistes , une rencontre improbable , un attachement inconcevable...

Sa , au travers de courts chapitres alternés ou visions Chinoise et Japonaise se font écho , développe admirablement ses personnages dans une Mandchourie à feu et à sang . Une incroyable joueuse de Go que la guerre va se charger de faire grandir trop vite . Ses premiers émois amoureux aupres de Min et Jing , deux jeunes révolutionnaires activement recherchés par l'armée Japonaise . Cependant , lorsqu'il y a trouble , la désillusion n'est jamais bien loin . Son amitié avec Huong alors promise , comme de coutume , à un vieil homme riche qu'elle n'a jamais vu . Son indéfectible mais néanmoins réprobateur soutien à une soeur malheureuse , mal mariée et qui ne reve que d'une chose , une maternité qui lui donnerait enfin le sentiment d'exister..
Parallelement à cela , un officier Japonais solitaire , parfait exécutant , ne connaissant de l'amour que les prostituées qu'il cotoie afin de ne pas s'attacher . Meme s'il en vient à douter , il ne peut exprimer ni ressentiment patriotique , ni manquement familial dans ses lettres , la censure l'interdisant tout bonnement ! La cause est juste , la famille n'y a plus sa place...

Meme si la rencontre survient tardivement , autour d'une table de Go alors que l'officier exécute une mission d'infiltration , elle n'en est pas moins belle . Ces deux destins Shakespearien vont se jauger , s'apprivoiser , se lire sans jamais se parler . Deux papyrus décriptés par le prisme d'attitudes , d'apparences , de gestes aussi révélateurs que fondateurs . La graine est semée entre ces deux naufragés de la vie que tout oppose , que tout réuni...

Un récit sobre , haletant porté par une écriture à la poésie métaphorique subtile et touchante . Il y a véritablement du Shakespeare en Shan Sa , c'est dire...

La Joueuse de Go ? Go ! Et le premier qui dit dancer aura une tapette...

+ Lire la suite

One thought on “Joueuse De Go Critique Essay

Leave a comment

L'indirizzo email non verrà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *